La fondation

La Fondation Euskadi de Cyclisme est née grâce à un groupe passionné d’amateurs de cyclisme dans le but de promouvoir non seulement ce sport mais aussi un véritable mode de vie au Pays basque. La tradition cycliste et le succès permanent des coureurs basques s’étaient hissés au rang d’institution culturelle. Le moment était donc venu de concevoir des plans à long terme visant à consolider en interne l’un des actifs que la région est très fière d’exporter.

Sur la base de cet esprit communautaire, un fonds social fut créé, qui soutenait l’équipe et les coureurs, une façon de rendre aux sportifs tout ce qu’ils avaient donné à la région. Dans le cadre de ces actions de soutien aux coureurs et de visibilité du cyclisme, la priorité fut donnée à la création d’une équipe cycliste professionnelle composée de sportifs nés à Alava, Biscaye, Guipuscoa et Navarre ou formés dans ces territoires. La visibilité acquise par cette équipe dans les compétitions internationales a permis de faire connaître le cyclisme basque dans le monde entier.

  • Président: Mikel Landa
  • Vice-présiden: Jesus Ezkurdia
  • Gestionnaire de communauté: Josu Urrestarazu
  • Trésorier: Iosu Badiola
  • Directeur sportif: Jorge Azanza
  • Administration: Mª Paz Gastón

Cette organisation socioculturelle de gestion privée fut constituée le 17 juin 1993 dans le but de « promouvoir, encourager, divulguer et développer le cyclisme basque ».

1992

Les débuts

Au début du Tour, à Saint-Sébastien, et suite à l'expérience vécue dans les Pyrénées, quelques hauts responsables de la Députation de Biscaye commencèrent à penser à la création de la Fondation. Les premières démarches furent réalisées en février 1993 par le Député général de Biscaye Jose Alberto Pradera, le directeur Juan Carlos Urrutxurtu et Miguel Madariaga. Le 23 juin, les statuts furent signés et, en juillet, le jour de la Fête de San Ignacio, tout fut organisé pour que l’équipe puisse prendre la route le 1er janvier. L’objectif fixé fut atteint.

1994

L’équipe au grand complet (cyclistes et staff) se réunit pour la première fois avec le président du gouvernement basque José Antonio Ardanza à Ajuria Enea.

1994

Formation au complet de la première équipe Euskadi avec Roberto Laiseka, Rubén Gorospe, Peio Ruiz Cabestany, entre autres, sous la direction de Txomin Perurena et José Luis Laka. 

1996

Les cyclistes de l'équipe pendant un entraînement sur route. Sur la photo : Roberto Laiseka, César Solaun et Juan Tomás Martínez. 

1997

Euskaltel Euskadi

La situation économique au cours des premières années fut très délicate. Malgré la participation de plus de 5 000 membres, le projet n’atteignait pas la stabilité financière tant espérée. Dans un premier temps, il sembla que Petronor allait apporter cette stabilité, mais son soutien fut ponctuel pour « redresser » l’année 1994. Ce fut en 1997, avec l’arrivée de la compagnie Euskaltel S.A., que l’équipe atteignit la force économique suffisante pour commencer à se consolider. La présentation du maillot avec le numéro 050 d’Euskaltel lors du Tour d’Espagne en 1997 marqua le début d’un chemin ascendant vers le sommet.

1997

Roberto Laiseka pendant un contre-la-montre. 

1999

Tour d'Espagne 1999 : Joseba Beloki, Ramontxu González Arrieta, Roberto Laiseka, Igor Flores, Aitor Kintana, Txema del Olmo, Alberto Castrejana, Alberto López de Munain.

1999

Robero Laiseka fête la première victoire de l'Euskaltel -Euskadi dans une course importante : ce fut pendant la 18e du Tour d'Espagne qui s'est achevée à l'Alto de Abantos. 

2001

La réalisation d’un rêve

Cette croissance imparable atteignit son apogée lorsque l’organisation du Tour de France invita l’équipe à participer à l’édition de 2001. Après deux saisons brillantes sur le calendrier français, tous les efforts de la société dirigée par Miguel Madariaga furent récompensés lors de la participation au Tour de France, référence incontournable du cyclisme international. Le rêve de la fondation, participer à la plus grande compétition au monde avec des cyclistes nés ou formés au Pays basque, était devenu une réalité. Pour couronner le tout, Roberto Laiseka s’imposa à Luz Ardiden devant une spectaculaire « marea naranja » (marée orange). En 2003, en pleine apogée, Iban Mayo, qui décrocha la victoire à l’Alpe d'Huez, et Haimar Zubeldia, tinrent tête à Lance Armstrong et Jan Ullrich, entre autres.

2001

Roberto Laiseka s'impose lors de l'étape du Tour de France avec arrivée sur le sommet mythique de Luz Ardiden. 

2003

Haimar Zubeldia en pleine bataille contre Alexandre Vinokourov, Lance Armstrong, Jan Ullrich pendant le Tour de France 2003. 

2003

Iban Mayo savoure sa victoire dans l'étape mémorable avec arrivée à l'Alpe D’Huez.

2004

Antxon Luengo a débuté avec l'équipe Euskaltel-Euskadi en 2004 et y est resté jusqu'en 2008. 

2005

Orbea continental

Orbea Continental est née en 2005. Cette année marqua le début du World Tour, qui entre autres avait pour objectif de promouvoir le cyclisme de base. Une équipe « filiale » ou fortement liée à la structure de catégorie supérieure s'avérait donc nécessaire. Nous sommes ainsi passés de l’Orbea Olarra 2004 amateur à l’Orbea Continental 2005. Ce saut de la catégorie amateur au World Tour était important, et l’équipe joua un rôle fondamental. Des cyclistes qui brillent aujourd’hui, à l’instar de Mikel Landa, Mikel Nieve ou Jonathan Castroviejo, se sont formés au sein de ce groupe, qui accueillit également Romain Sicard, vainqueur du Tour de l’Avenir et champion du monde sub23, parmi d’autres victoires.

2005

Iñaki Isasi pendant le Tour d'Espagne.

2005

Présentation de l'équipe Euskaltel-Euskadi dans le bâtiment Ficoba d'Irún.

2006

Igor Antón signe des autographes pendant l'Euskal Bizikleta. 

2006

Roberto Laiseka pendant le Giro d'Italie en compagnie de Jens Voight. Ce fut la dernière année du cycliste de Guernica en tant que professionnel. Il avait débuté en 1994 et a fait partie de l'élite jusqu'en 2006. 

2007

Podium du Tour de France de 2007 au cours duquel Amets Txurruka porte le maillot blanc de jeune révélation de la compétition. La première fois qu'un cycliste de l'Euskaltel-Euskadi montait sur le podium du Tour. 

2007

Jon Odriozola avec Unai Etxebarria lors du Challenge de Majorque. 

2007

Samuel Sánchez a fini le Tour d'Espagne 2007 sur la troisième marche du podium complété par Denis Menshov et Carlos Sastre. Pour la première fois, Euskaltel.-Euskadi montait sur le podium de la Vuelta.

2011

Samuel Sánchez a franchi le premier la ligne d'arrivée de Luz Ardiden, 10 ans après Roberto Laiseka. 

2011

Samuel a remporté le Grand prix de la montagne pendant ce Tour de France inoubliable.

2012

Basque Cycling Pro Team

2012 fut une année spéciale pour la Fondation cycliste Euskadi. Pour affronter 2013, l’équipe professionnelle se détacha de la Fondation pour être gérée par Euskaltel S.A. par le biais d’une société dénommée Basque Cycling Pro Team. Cette nouvelle équipe, qui visait à affirmer sa présence dans la principale catégorie de cyclisme, recruta des cyclistes qui n’adhéraient pas à la philosophie adoptée depuis 1994, mais dont les qualités permettaient de se maintenir au sein de l’élite. En 2013, l’équipe Euskaltel Euskadi mettait la clé sous la porte.

2012

Présentation de l'équipe Euskaltel-Euskadi Ion Izaguirre, Pello Bilbao, Miguel Mínguez, Ricardo García, Gorka Verdugo, Igor Antón, Egoi Martínez, Víctor Cabedo, Romain Sicard, Samuel Sánchez, Mikel Nieve, Amets Txurruka, Alan Pérez. En dessous : Pierre Cazouux, Mikel Astarloza, Adrián Sáez de Arregui, Mikel Landa, Juanjo Oroz, Pablo Urtasun, Rubén Pérez, Jorge Azanza, Iván Velasco et Gorka Izaguirre. 

2012

Mikel Landa est interviewé par Juan Mari Guajardo sous le regard de Miguel Induráin lors du Grand prix qui porte son nom.

2012

Victoire de Samuel Sánchez pendant la Volta a Catalunya. 

2014

Une nouvelle étape

Entre-temps, la Fondation poursuivit son activité pendant deux ans avec une équipe continentale et une autre équipe sub23 jusqu’à décider de miser sur une équipe puissante de formation dans la catégorie élite sub23. Référence des trois dernières années dans le peloton amateur, l’équipe de la Fondation a signé des saisons exceptionnelles dans la catégorie, et a formé un groupe bien garni de cyclistes qui aspirent à la catégorie professionnelle.

2015

Mikel Aristi, Javi Martín et Ion Irisarri fêtent ensemble la victoire lors du Critérium d'été célébré à Amurrio. 

2015

Gotzon Martín sprinte avec le maillot de leader aux côtés de Mikel Alonso et Cyril Barthe.

2015

Mikel Aristi a franchi le premier la ligne d'arrivée de Laukiz. 

2016

Toute l'équipe regroupée à Laukiz : Ibai Azurmendi, Eder Sáez, Xabier San Sebastián, Gotzon Martín, Paolo Ormaetxea et Cyril Barthe.

2017

Miguel Madariaga et Mikel Landa scellent le transfert de la présidence de la Fundación Euskadi du premier au second avec le soutien inconditionnel d'Orbea et Etxeondo.

2018

La nouvelle équipe de la Fondation Euskadi qui débute cette année dans la catégorie professionnelle, avec la passion et l'ambition de participer très vite aux meilleures courses du cyclisme mondial.

Voulez-vous collaborer avec le cyclisme basque ?

Devenez membre

Abonnez-vous à notre bulletin d'information